Les jardiniers du Bessin   
                                                                         Corporation Saint-Fiacre

Accueil Contact Adhérer
Menu horizontal déroulant vers le bas

Accueil








Historique

 Fondée en 1861, dans l'esprit des communautés de métier, la Corporation Saint-Fiacre rassemblait alors les jardiniers professionnels de l'arrondissement de Bayeux derrière une bannière et la statue du saint-patron, Saint-Fiacre, en tenue de moine jardinier, muni de ses attributs traditionnels : la bêche et le livre.
    Les 2 bannières originelles, datant de 1861 et 1885, sont conservées au musée de la ville de Bayeux. La bannière de 1885, exécutée par les ateliers Le Baron, à Caen, comporte une représentation de Saint-Fiacre réalisée par un peintre bayeusain Louis Frédéric Panchet dit Bellerose (1812 - 1895).

    Dans ces 150 ans d'histoire, la Corporation a été traversée par différents courants.

    A sa création, elle regroupait des jardiniers professionnels qui travaillaient, dans les grandes institutions ou les grands domaines de la région de Bayeux, à l'entretien et aux productions horticoles, fruitières, légumières de ces domaines. Les orphelinats, les hospices, tel l'hôpital de Bayeux, possédaient un domaine avec un jardinier en chef et plusieurs jardiniers chargés d'assurer la suffisance légumière et fruitière de l'hôpital.

    Puis elle s'est ouverte aux jardiniers dits "de maison" qui n'étaient pas présents à l'origine de la corporation. Ils avaient en charge, souvent seul, ou à deux, les parcs et jardins des propriétés bourgeoises. Les objectifs étaient, pour ces membres, d'échanger sur des pratiques, de faire profiter chacun des expériences sur des nouvelles variétés, sur des modes de culture innovants. Les expositions, les concours, les fêtes religieuses étaient l'occasion pour ces professionnels d'afficher leur dynamisme et leurs compétences.

    Par la suite, dans l'esprit des "sociétés savantes", la recherche d'érudition a fait évoluer la Corporation vers une "Sociéte d'Horticulture". Ouverte à tous, l'association eut pour objectif de vulgariser les savoirs théoriques et pratiques au travers le développement et la visite de parcs, de jardins des plantes, mais aussi de démonstrations techniques et de conférences.

    On peut considérer que le dernier courant est le courant actuel, ouvert sur une pratique du jardinage familial s'appuyant, selon les goûts de chacun, sur des productions légumières, fruitières, ornementales florales et arbustives. L'objectif actuel est de permettre à chaque membre de progresser dans la ou les dimensions qu'il souhaite, au travers d'animations, d'échanges, de démonstrations, l'ensemble étant détaillé dans le calendrier des activités.

    En XXXX, par convention, la mairie de Bayeux a mis a disposition de l'association un terrain permettant la création d'un verger conservatoire. C'est un lieu pédagogique d'expérimentations, d'échanges et également de cultures de variétés traditionnelles de pommes et de poires.
    L'entrée du terrain est marquée par deux pommiers hautes-tiges de la variété emblème  de l'association  : "La Reinette de Bayeux". Décrite en 1817 à la Société d'Horticulture de Londres, elle avait été oubliée, au cours des années, dans les champs et cours de ferme où elle était toujours présente à l'état latent. Dans les années 1970, 1975, M. FOUIN, Président de la Corporation Saint-Fiacre, Responsable des parcs et jardins de la ville de Bayeux, la réidentifia dans une ferme des environs d'Arganchy, d'Ellon.